Quelle croissance ? (Introduction en vidéo)

Un monde décline tandis qu’un autre émerge sous nos yeux. De nombreuses alternatives se dessinent, annonçant le monde de demain. Mais… Guidés par le passé, et la peur de perdre, allons-nous nous agripper à nos vieilles certitudes, voire tenter de simplement rénover le monde ? Ou, guidés par le futur, tenterons-nous d’innover en apportant notre contribution avec intelligence, courage et enthousiasme ?

Ne pensez-vous pas que nous vivons une époque de transition ? Et qu’il n’est plus temps de s’accrocher aux vieilles recettes du passé, qui ne sont plus adaptées ?

1. On produit toujours plus, mais avec de moins en moins de main-d’œuvre par unité produite. Toutes autres choses étant égales par ailleurs, le plein emploi n’est pas possible.

2. Une hausse de la croissance du PIB ? Ce pari (pour espérer résorber le chômage) est un leurre.

3. Par ailleurs, tabler sur une exploitation croissante des ressources naturelles (minérales et alimentaires) non renouvelables conduirait à une impasse.

4. Et pendant ce temps, le partage « équitable » des richesses se dégrade : la part des salaires dans le PIB régresse et le revenu disponible des ménages, après une belle croissance assez régulière, plafonne voire, dans certains pays, régresse.

5. Quant aux risques liés au réchauffement climatique, ils ne sont plus à mettre en doute.

Ceci n’est bien sûr qu’un bref diagnostic…  Pour en savoir plus R-V sur : https://forumpourlatransition.be/ecologie-economie-et-politique/147/

N’est-il pas temps de préparer un mode de développement (économique et social) qui réponde aux besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ? C-à-d soutenable (par rapport aux ressources naturelles) et équitable (au présent et au futur) ?

En d’autres mots : n’est-il pas temps de préparer un monde attentif à une prise en compte coordonnée des capitaux économiques (physiques, technologiques et financiers), environnementaux (empreinte écologique, ressources naturelles, biodiversité, climat, qualité de l’environnement), et humains (niveau et qualité de vie, santé, éducation, équité) ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *